DIY: Vide poche en pâte fimo

Sur Pinterest, j’ai vu pleins de petits tutoriels de modelage en pâte fimo. J’ai trouvé cela trop beau. Et dans ma folie des grandeurs, je me suis dit qu’il était temps pour moi de me mettre à la pâte à modeler.

Néanmoins après avoir lu des articles indiquant que la cuisson de la pâte Fimo générait des vapeurs toxiques, mon ardeur c’est un peu atténuée. Ne disposant que d’un four, il me fallait trouver une solution si je ne voulais pas que mon prochain gratin de pâtes ne ressorte pas avec un gout de plastique fumé.

C’est comme ça que j’ai découvert l’argile séchante à l’air libre ainsi que la Fimo Séchante à l’air libre (aka Fimo Air).

Chez Rougier et Plé, il ne restait que des argiles colorés (ce que je ne voulais pas car je souhaitais pouvoir la peindre derrière), j’ai donc opté pour la pâte Fimo Air (oui OK ce n’est pas l’idéal en matière de toxicité, la pseudo écolo que je suis, a donc fait une croix sur ses convictions lui préférant la créativité 😉).

Pour faire mon vide poche, j’ai commencé par trouver un support arrondi pour le moule car je ne souhaitais pas acheter de moule.

J’ai recouvert mon petit bol d’un film élastique. C’est ici que cela se complique (enfin si on veut), si vous ne voulez pas de petits ‘rides’ sur votre support, il faut bien étirer le film plastique. C’est à ce moment là que j’ai complètement échoué. En effet, après avoir tamponé mon socle afin d’obtenir un imprimé et après le séchage, j’ai un peu galéré à retirer le film plastique tout autour de mon socle.

Fimo sechage
Bref, j’ai quand même poursuivi ma tâche.
Une fois, le vide poche sec, j’ai commencé à appliquer la peinture de mon vide poche en mettant plusieurs couches. J’ai ensuite appliqué un peu de peinture sur les bordures puis j’ai laissé sécher une nuit.

Mon vide poche était enfin prêt !

coupelle_4

Laisser un commentaire